Switch Ethernet

Tout content de votre nouvel appartement, vous décidez d’installer une box internet dans celui-ci, sauf qu’on ne cesse de vous bombarder de jargon technique que vous n’arrivez pas à comprendre. La dernière expression d’une longue liste de mots que vous avez dû chercher est : Switch Ethernet.

Si en plus de votre indifférence à l’informatique, les mots sont en anglais, ça risque d’être compliqué de tout assimiler. En ce qui concerne les switchs, on prend le relais et on vous explique tout ce que vous devez savoir.

En quoi consiste le Switch Ethernet ?

Aussi connu sous le nom de commutateur réseau, un switch est un équipement permettant de relier plusieurs parties d’un réseau informatique dans le but de créer des circuits virtuels. La commutation s’ajoute donc aux modes de transport des trames dans les réseaux en plus du routage.

Si cette définition vous paraît trop technique, une autre façon de la voir serait la suivante : dans votre maison, si vous avez besoin de plus de prises dans une chambre, vous mettez une multiprise. C’est le même principe qui s’applique pour les switchs, on peut les considérer dans ce cas de multiprise des réseaux.

Quel est le but d’un switch ?

Maintenant que vous savez ce qu’est un switch, pourquoi ne pas voir à quoi il peut vous servir.

Un commutateur a principalement deux rôles, qui sont :

  • Multiplier le nombre de prises Ethernet, si vous vous trouvez dans une pièce qui nécessite plusieurs ports de switchs, la possibilité qu’un seul commutateur ne suffise pas est grande. Ajouter un autre switch relié au premier semble logique. On retrouve ce cas beaucoup dans les open-spaces des entreprises par exemple ;
  • Faire rentrer des prises Ethernet dans un endroit où il n’y en a pas, votre box wifi est au niveau de votre entrée et vous avez besoin de 3 ports pour relier votre ordinateur, votre TV et votre console de jeu à la box. Au lieu de tirer 3 câbles de celle-ci et risquer d’encombrer votre espace, la meilleure solution serait de tirer seulement un seul câble et de le lier à un commutateur dans le salon.

La caractéristique de plus chez un switch est sa capacité à répartir le débit sur ses différents ports selon les besoins de l’appareil à l’autre bout.

Comment choisir le Switch Ethernet idéal pour vous ?

Les switchs, il y en a de tous les genres. C’est à vous de savoir choisir parmi les options selon vos besoins et les critères suivants.

Le type de switch

Les switchs existent en 3 types : non administrable, administrable et smart switch. La première catégorie de commutateurs est utilisée pour les petits réseaux, comme ceux d’un domicile ou d’une petite entreprise, aucune configuration n’est nécessaire pour son utilisation. Pour un prix bas dans le marché, un switch non administrable n’offre pas de fonctionnalité de sécurité.

Les commutateurs administrables sont généralement mis en place avec une configuration faite par des professionnels dans les grandes entreprises et les centres de données. Avec le prix le plus élevé du marché, le switch Ethernet administrables offre sécurité, contrôle et gestion.

À mi-chemin entre le switch administrable et le non administrable, le smart switch offre des fonctionnalités de sécurité et de contrôle de façon limitée, avec 0 configuration professionnelle nécessaire.

Le nombre de ports

Vous avez le choix d’un switch de 4 jusqu’à 96 ports, c’est à vous de choisir le nombre adéquat selon votre besoin, autrement dit, le nombre d’utilisateurs et les périphériques à prendre en charge, mais aussi à une possible évolution future. Si votre réseau nécessite 6 ports, faites en sorte de prendre le commutateur à 8 ports.

La vitesse

La vitesse de transmission est un facteur que vous devez prendre en charge lorsque vous choisissez votre commutateur. En effet, il existe deux types de switchs apportant des vitesses différentes : le switch fast Ethernet et le switch Gigabit Ethernet.

Le switch Fast Ethernet est la plus ancienne version des deux, celui-ci fait passer le taux de transfert de 10 Mbps à 100 Mbps. Pour reconnaitre si votre commutateur est de ce type, vous devez vérifier si l’interface est comme suit 10/100.

Le switch Gigabit Ethernet est compatible avec la norme 10/100 et fonctionne aussi à une vitesse Ethernet de 1 Gb/s, son interface est la suivante 10/100/1000.

Pour choisir entre les deux, il faut vérifier vos besoins en termes de vitesse et de performance. Si vous utilisez un switch Gigabit pour de simples tâches comme vérifier votre messagerie, vous ne verrez jamais la différence entre les deux.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here