Une signature scannée a-t-elle la même valeur qu’une signature électronique ?

Date:

La question de la légitimité et de la sécurité des signatures revêt une importance accrue. Les signatures scannées, longtemps utilisées dans des documents officiels, sont désormais remises en question face aux avancées des signatures électroniques.

Fondamentaux de la signature scannée

Bien que pratique, la signature scannée est simplement une image d’une signature originale placée dans un document digital. Ce type de signature peut facilement être reproduit, modifié et n’offre pas les garanties de sécurité nécessaires pour vérifier sans équivoque l’identité du signataire.

La Cour de Cassation a clairement indiqué que ce type de signature pourrait être contesté, car elle ne fournit aucune assurance sur l’authenticité de l’identité des signataires ni sur leur consentement réel.

L’avènement de la signature électronique

Par opposition, la signature électronique utilise des protocoles technologiques avancés pour sécuriser les documents. Elle inclut l’utilisation de certificats numériques fiables qui peuvent confirmer l’identité du signataire et garantir l’intégrité du document signé.

  • Certification de l’identité du signataire
  • Prévention contre les modifications ultérieures du document
  • Conformité avec les régulations internationales en matière de signature digitale

Comparatif entre les deux types de signatures

Sécurité

La signature électronique domine clairement lorsqu’il s’agit de la sécurité. Utilisant des processus cryptographiques, elle assure une protection bien plus robuste comparativement à la signature scannée.

Validité juridique

La validité juridique des signatures électroniques est reconnue globalement, contrairement aux signatures scannées qui sont souvent sujettes à des litiges concernant leur authenticité.

Implications pour les entreprises

Les entreprises doivent prendre conscience de la nécessité d’adopter des technologies de signature électronique pour sécuriser leurs transactions. Ceci est crucial non seulement pour respecter la législation mais aussi pour protéger les intérêts des parties prenantes.

Le passage de la signature manuelle scannée à la signature électronique représente donc une évolution nécessaire dans le paysage commercial et juridique contemporain.

Le choix entre une signature scannée et une signature électronique n’est plus juste une question de préférence personnelle mais un impératif stratégique dicté par les normes de sécurité et les exigences légales actuelles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

A lire également

Ransomware : c’est quoi et comment se protéger ?

Le ransomware, ou logiciel de rançon, est un type de malware conçu pour extorquer de l'argent en chiffrant...

Pourquoi utiliser une solution de monitoring ?

C'est parce que le site Web représente un élément central de l'activité professionnelle qu'il est crucial de garantir...

Comment suivre le déploiement de la fibre optique en France avec la carte interactive Arcep ?

L'Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (Arcep) a récemment...

Où trouver le mot de passe WiFi Freebox et le changer ?

Lorsqu'un abonné souhaite utiliser l'internet sans fil fourni par l'opérateur Free, il est essentiel de connaître et gérer...